As kicker faible

Le dealer lance une nouvelle main lors de votre partie de Poker. Vous prenez connaissance de votre 1ère carte, un bel ... Vous recevez votre deuxième cartes espérant toucher votre petit  ou un autre As. Manque de chance, c'est le  !

Comment jouer cette main "poubelle" ?

Comme dans l'ensemble des conseils que vous trouverez, votre position pourra faciliter votre prise de décision. Voici un premier conseil intéressant et à toujours garder en tête : avec ce genre de main, ou vous gagnerez de petits pots ou vous perdrez gros.

Si les différents tapis sont assez équilibrés, nous aurons tendance à vous conseiller de jeter ces mains "poubelles". En effet, avec  par exemple, vous décidez de payer la blind, un autre joueur relance, et par un élan de générosité vous décidez de le payer. Le FLOP tombe : . Génial, vous touchez votre As... Mais que faites-vous ? Vous n'avez aucune info sur le jeu de votre adversaire. A-t-il un As aussi avec un meilleur kicker ? KQ ? une paire de 10 ? En fait, lorsque vous jouez un As kicker, jouez surtout votre kicker pour espérer toucher une double paire, une couleur (si vos cartes sont "suited" c'est-à -dire de la même couleur) ou encore une quinte mais en aucun cas votre As.

Supposons que votre adversaire n'ait rien touché au FLOP. Il va probablement checker jusqu'au bout en attendant d'améliorer son jeu. Une petite relance de votre part vous permettra de sonder son jeu. S'il n'a effectivement rien touché, il se couchera et cela vous épargnera de mauvaise surprise à la TURN.

Si votre adversaire vous suit ou vous relance, il a peut-être un meilleur jeu que vous. Avec une paire d'As et un faible kicker, vous n'êtes pas forcément très solide. Si vous décidez d'y aller, supposez uniquement qu'il bluffe ou vous perdrez gros.

Vous êtes Dealer, au cut-off ou aux blinds.

En fonction de votre tapis et des non-relances éventuelles de vos adversaires, vous pouvez relancer votre main et tenter un semi-bluff. Mise en garde quand même, vous pourrez toujours avoir en face un joueur en slowplay ou en check raise.

Quand vous jouez ces mains au Poker, ne pensez pas à votre As mais plutôt au kicker qui l'accompagne. 

 

Petites paires

Nous aimons beaucoup recevoir une paire en main car c'est un jeu fait au poker. Mais une petite paire peut rapidement être battue. Vous avez en main et le flop tombe : . Vous avez déjà 3 overcards contre vous. Alors comment jouer ces mains ?

Votre position est Dealer ou aux blinds.

Il sera intéressant dans cette configuration de relancer si personne n'a encore bougé. Vous pourrez alors faire coucher les joueurs ayant une grosse carte mal accompagnée, voir même faire coucher tout le monde. Un joueur du type "serré agressif" jettera sa main s'il y a eu une grosse relance avant lui.

Vous êtes payé ? Vous avez donc un adversaire avec un bon jeu, vous avez 1 chance sur 8 de toucher votre brelan. En fonction du profil du joueur, vous aurez le choix dans votre arsenal : un continuation bet ou un check-raise. Mais aussi et surtout le droit de vous coucher.

Votre nombre de jetons et la valeur de votre paire vont compter. En effet plus vous vous rapprochez d'une paire de 2 plus vous avez intérêt à vous coucher. Bien évidement si vous êtes chipleader ou presque, n'hésitez pas à payer vous avez un jeu fait. A l'inverse avec un short stack en attente de mourir, on ne vous reprochera jamais de faire tapis.

BONUS PRO

Plusieurs joueurs pro tel Scotty Nguyen utilisent la technique suivante avec une petite paire servie : jouer une petite paire comme un jeu énorme type  ou ... Vous relancez pré-Flop assez franchement et vous profitez sur le flop d'un ascendant psychologique. Mais sachez sentir un éventuel gros jeu en face car seule la lecture de votre adversaire vous dira si la stratégie est adaptée. Et si vous touchez un brelan, il sera d'autant plus invisible. That's poker, baby !

 

Paires moyennes

Les paires moyennes sont situées entre la paire de  jusqu'à  la paire de . Ces mains sont intéressantes car elles représentent un jeu fait mais le flop peut se révéler catastrophique. 

Vous avez par exemple  en main. Cela vous a coûtez 3 big blinds, le flop tombe  et deux joueurs envoient le tapis... Trois éléments sont à prendre en compte et vous feront jouer ces paires de façons différentes.

Vous êtes short stack (plus beaucoup de jetons) :

Cela fait 1 heure que vous ne touchez plus rien, vous devenez impatient... Vous voilà  avec  en main. Allez-y, c'est sûrement le meilleur moment pour envoyer le tapis. Vous isolerez un riche avec un jeu moyen ou un adversaire avec un gros jeu type .
Vous serez tout juste favori, il vous restera 12 % de chance de trouver votre brelan ou encore que votre adversaire n'améliore pas son jeu... GL

Vous êtes dans la moyenne :

Quoi de mieux que de toucher son brelan en étant totalement invisible... C'est de cette façon qu'il faut jouer une paire moyenne. Pré-flop, vous payez la big blind ou la relance (en fonction de votre position et de la longueur de votre stack). Votre adversaire a  et vous .
Le flop tombe  ... Sur une situation comme celle-ci, vous n'avez pas besoin de conseils de poker pour lui tirer un maximum de jetons. Nous considérons que ce n'est pas à vous d'agresser pré-flop mais d'être plutôt dans uns situation de slowplay au moins durant la phase des enchères pré-flop. 

Le flop tombe et vous n'avez pas votre brelan... Que faites vous ?

C'est votre analyse du joueur qui est importante. Qui est-il ? En fonction de la réponse, vous pouvez soit réaliser : 
- un continuation bet (30 à 50 % de la valeur du pot en relance)
- un semi-bluff grâce à un check-raise
- un Floating sur la Turn
- ou tout simplement Checker et coucher s'il relance.

Prendre en considération la valeur du pot et votre côte (pot add) : c'est en faite la côte de votre paire en main par rapport au pot et la valeur de la big blind. Par exemple, vous avez  en main et la blind est de 10$ :
- 2 joueurs dans le coup : vous remportez 2 fois votre mise pour une main gagnante de 1 sur 10 (probabilité de toucher votre brelan)
- 5 joueurs dans le coup et 20 $ demandé : Vous remportez 10 fois la mise pour une main gagnante de 1 sur 10. La situation est plus Gain = Risque 

Il y a donc un intérêt à avoir beaucoup de monde préflop pour jouer une paire moyenne, sinon vous risquez de ne pas gagner beaucoup ou de perdre une blind.

A noter 

N'ayez aucun orgueil au poker ! C'est un défaut que l'on retrouve chez beaucoup de joueurs. Ne profitez pas d'une moyenne paire en main pour vous vengez d'un badbeat précédent. Jouez cette paire comme un pro tout simplement !

On ne vous jugera jamais sur un fold mais toujours sur le showdown !

 

 

 

Réseaux sociaux

    

 

FAMILLE, VIE SOCIALE, SANTÉ FINANCIÈRE, ÊTES-VOUS PRÊTS À TOUT MISER ?

Les ligues de Poker

           


POUR ÊTRE AIDÉ, APPELEZ le 09 74 75 13 13 (Appel non surtaxé)

Contact

 
06.40.07.26.01
Jonathan
 
 
1 Rue Pierre de Coubertin
95300 PONTOISE 
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.