Le Head's up

Le Head's up est le duel final lors d'une partie de Poker. Vous n'êtes plus que 2 joueurs. La victoire se fait de plus en plus ressentir... La fatigue aussi... Il est 2 heures du matin, vous êtes fatigué, de moins en moins concentré alors que votre partie de Poker se joue maintenant...

L'oubli des règles de bases :

Moins de joueurs vous êtes, plus votre main est forte... En effet, en head's up, une paire suffit généralement à remporter le coup. Egalement, dans les conseils précédents, nous vous parlions de maîtriser les coups, votre sang-froid et votre agressivité. Gardez-le en tête, mais oubliez-le dans ce moment. Il faut prendre l'ascendant psychologique sur votre adversaire. Attaquez-le, faites-le se coucher, car les Blinds sont très importantes. Il y a cependant trois différences majeures dans le Head's up :

1. Vous êtes très largement Cheap leader :

Vous devez mener le duel et asphyxier votre adversaire pour lui faire fondre son tapis. Même avec un jeu moyen, relancez la Big Blind pour l'obliger à se coucher. A partir d'un moment, il se dira : je fais All-in ou rien et c'est du bonheur pour vous ! Soit vous avez du jeu et vous payez soit vous vous couchez... Faut-il espérer qu'il ne soit pas dans une période de rush car sinon, à chaque coup remporté, il double son tapis.

2. Vous êtes short stack par rapport à votre adversaire :

C'est une situation intéressante car elle vous donnera un maximum d'adrénaline. Elle est difficile à jouer surtout si vous avez un joueur qui joue comme je viens de l'expliquer ci-dessus... Plusieurs possibilités : soit il est agressif et vous ne pourrez pas payer pour voir. Soit il est avare et vous l'attaquez dès que vous avez un peu de jeu.

Si vous visualisez le Flop et que vous avez la paire max (avec un kicker correct) lancez votre All-in, plus question de perdre de temps il faut rattraper votre retard !

3. Vous avez un tapis équivalent à votre adversaire :

C'est la situation la plus délicate car vous entrez immédiatement en phase d'observation. Le premier qui gagne un pot intéressant prend l'ascendant sur l'autre. Il est donc préférable que ce soit vous qui ayez cet avantage. Attendez un jeu intéressant et essayez d'aller au Flop sans que cela ne vous coûte trop de chips. Une fois que vous avez touché votre jeu, essayez de faire un gros coup par un Check - Raise par exemple.

A RETENIR :

Quel que soit le style de jeu de votre adversaire, prenez-vous un peu de temps pour observer son comportement.
Est ce qu'il vous relance systématiquement ou vous laisse-t-il voir le Flop...
Il aura également pu adapter son style de jeu car beaucoup de joueurs jouent différemment en head's up. L'adaptation sera la meilleure qualité à adopter !

 

Jouer son tirage couleur

Si vous avez commencé à vous intéresser au poker, vous savez qu'au flop, avec un tirage couleur vous avez environ une chance sur 3 de toucher celui-ci. Cependant, la manière de le jouer n'est pas fixé et dépend largement de la main de votre adversaire. Vous serez ainsi surpris par les différences de pourcentages suivant sa main et vous devrez ainsi adopter votre stratégie poker en fonction.
Dans certains cas vous pourrez ainsi être favori face à une main faite tandis que d'autres vous serez largement derrière.

Votre tirage couleur est favori

Cela arrive tout de même rarement mais face à une paire dans de bonnes conditions vous avez une chance d'être devant. Si vous pensez que c'est le cas il faudra alors être particulièrement agressif. En effet, même si vous êtes favori ce n'est que de quelques pourcents et après la turn si vous n'avez pas touché votre carte la situation sera inversée. Un Check-Raise ou une mise agressive a également pour but de vous faire gagner la main sans aller jusqu'au showdown. Ajouter de la fold equity à votre main!
Quels sont les cas où votre tirage couleur sera favori face à une main faite, meilleure que la votre ?

Tirage couleur avec deux overcards contre une paire  

Pourquoi votre tirage est favori ? Car en plus des 9 outs pour la couleur vous pouvez toucher l'une des 3 Dames ou l'un des 3 valets pour battre votre adversaire. Vous avez donc au total 15 outs.

Bottom paire avec tirage couleur contre Top Paire Top Kicker (TPTK) 

Cela parait presque bizarre mais dans ce cas cette main, qui parait un peu faible, parvient à être devant une main faite, et qui parait forte avec sa paire de rois, kicker As. Pourtant dans ce cas cela reste un coin flip, puisqu'en plus du tirage couleur, notre joueur peut toucher l'un des deux 5 restants ou l'un des trois 8.

L'As kicker qui accompagne le roi n'a dans ce cas aucune importance. 

Les mains légèrement dominées 

Ce sont des mains que votre adversaire a peu de chances de coucher. Ici votre fold equity sera quasiment inexistantes et vous devez donc agir en fonction des cotes, c'est à dire du montant que vous devez mettre dans le pot.
Essayer de voir un maximum de cartes gratuites. Check-call sans la position ou check-check si vous avez la position ou check-bet pour essayer de voir la river gratuitement lors du prochain tour.

Middle Paire avec tirage couleur contre deux paires 

Une situation assez proche de la main précédente, sauf que votre adversaire a cette fois une main beaucoup plus forte et vos 5 ne sont plus de outs valables. En effet, en plus de votre tirage couleur, vous devrez espérer toucher l'un des deux 8 restants pour l'emporter. 

Ici vous ne parviendrez pas à faire coucher votre adversaire car il a une main très forte. En effet il a une suite sur le flop, soit les nuts absolu. Mais tous les outs de votre tirage couleur sont toujours valables puisqu'il ne peut plus améliorer sa main. Vous êtes dans le cas ou exactement 9 cartes sont des outs et peuvent vous faire gagner. 

Les mains très dominées 

Ici outre le fait que votre adversaire vous domine très largement, il a aussi de bonnes chances d'améliorer encore sa main et de vous faire perdre beaucoup d'argent.
Le but est ici de voir une carte gratuite si votre adversaire slowplay ou de check-fold à la moindre mise car la situation n'est pas assez bonne. 

Tirage Couleur contre Brelan 

Comme vous pouvez le voir votre pourcentage est très faible, environ 1 chance sur 4 car même si vous 9 outs sont toujours valables pour la couleur, si n'importe quelle carte du board paire, cela donne un carré ou un full à votre adversaire et donc ruine toute votre chance de remporter la main. 

 

Conseils stratégiques 

Le style de votre adversaire 

Le problème étant que bien sûr, il est très difficile de savoir si votre adversaire a une simple paire ou un brelan. Pour cela vous devez avoir jouer un minimum contre votre adversaire et connaitre son profil. Les joueurs ont tendance à jouer toujours de la même façon. ainsi un joueur aura tendance à slowplay son brelan tandis qu'un autre va le miser systématiquement. Apprenez à connaître vos adversaires! 

Payer le flop, se coucher à la turn 

Avec un bon tirage couleur il est généralement justifié de payer sur le flop quand le pot est encore relativement faible. Ainsi même si vous payez sans les cotes, vos cotes implicites devraient vous permettre de rattraper l'argent que vous avez investi.
Par exemple, dans une partie $1/$2. Sur le flop, le pot est de $15, votre adversaire mise $10. Vous pouvez payer $10 car sur la turn le pot sera de $35 et si votre adversaire continue de miser autour du pot ce sera $20-$25 ce qui vous permettra de largement rembourser votre investissement.
En revanche si vous n'avez pas touché à la turn il est généralement opportun de se coucher car le pot devient trop cher pour que ça reste intéressant. 

Eviter les board pairés 

Un board pairé est un board avec une paire affichée. En évitant de jouer ce genre de flop vous vous assurez de ne pas être face un full. Ca peut être une manière sécurisée de jouer votre tirage couleur. 

 

Déterminer ses Outs

Les « outs » désignent les cartes qui peuvent améliorer votre main. Beaucoup de joueurs débutants oublient cette notion importante pour que le jeu soit rentable en matière de cote sur le long terme. 

Les combinaisons suivantes sont à connaître par cœur et doivent devenir un automatisme pour pouvoir se concentrer un maximum sur le jeu.

Une paire : 2 outs pour un brelan (ex : KK : il reste 2K dans le paquet)

Un brelan: 7 outs (1 pour le carré + 6 pour le full) (ex : KK sur un board K-9-5 : 1K pour le carré + 3×9 + 3×5 pour un full)

Tirage quinte bi latérale: 8 outs (ex : QJ board K-10-4 : 4xAS + 4×9)

Tirage quinte ventrale: 4 outs (ex : KJ board A-10-2 : 4Q dans le paquet)

Tirage quinte « double »ventrale : 8 outs (ex QJ board A-9-8 : 4K + 4×10)

Tirage couleur : 9 outs (ex : AK pique sur un board Q pique – 5 pique – J trèfle : Js + 10s + 9s + 8s + 7s + 6s + 4s + 3s + 2s)

Tirage couleur + Quinte ventrale: 12 outs (ex : J10 pique board Q pique – 3 pique – As cœur : Pour la couleur : As + Ks + 9s + 8s + 7s + 6s + 5s + 4s + 2s – Pour la quinte les 3 autres K)

Tirage couleur + Quinte + Quinte flush: 15 outs (ex : J10 pique board K pique – Q pique – 3 cœur : Pour la couleur : 8s + 7s + 6s + 5s + 4s + 3s + 2s – Pour la quinte les 3 autres As + les 3 autres 9 – Pour la Quinte flush : As pique + 9 pique

Tirage couleur + Quinte ventrale + Quinte flush ventrale: 12 outs (ex : Q10 pique board AS pique – K pique – 3 cœur : Pour la couleur : 9s+ 8s + 7s + 6s + 5s + 4s + 3s + 2s – Pour la quinte ventrale les 3 autres J – Pour la Quinte flush ventrale : J pique)

Réseaux sociaux

    

 

FAMILLE, VIE SOCIALE, SANTÉ FINANCIÈRE, ÊTES-VOUS PRÊTS À TOUT MISER ?

Les ligues de Poker

           


POUR ÊTRE AIDÉ, APPELEZ le 09 74 75 13 13 (Appel non surtaxé)

Contact

 
06.40.07.26.01
Jonathan
 
 
1 Rue Pierre de Coubertin
95300 PONTOISE 
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.